En 2022, GARANCE progresse de 4 points avec un score de 88/100 à l’index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, établi au titre de l’année 2021.

GARANCE se distingue sur les indicateurs d’écart de répartition des augmentations individuelles et le pourcentage de salariées augmentées au retour d’un congé maternité, en obtenant le nombre de points maximum.

GARANCE poursuit par ailleurs la réduction des écarts de rémunérations femmes-hommes en progressant de 4 points sur l’indicateur lié à la réduction des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, en obtenant la note de 33/40 sur ce critère.

La politique volontariste en faveur de l’égalité professionnelle menée depuis de nombreuses années par GARANCE se traduit au travers d’actions diverses (recrutement, formations, mobilité, équilibre des temps de vie, rémunérations etc.). Elle est notamment formalisée par des engagements et mesures concrètes dans différents accords collectifs d’entreprise.

L’année 2022 va marquer une étape supplémentaire dans cet engagement en faveur de l’égalité professionnelle avec la signature d’un accord Diversité et Qualité de Vie au Travail dont les mesures et engagements seront dévoilés dans les prochaines semaines.

Détail par indicateur du score sur 100 points de l’index 2022

  • 33/40 pour l’indicateur sur l’écart de rémunérations entre les hommes et les femmes ;
  • 35/35 pour l’indicateur sur l’écart de taux d’augmentations individuelles entre les femmes et les hommes ;
  • 15/15 pour l’indicateur sur le pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année suivant leur retour de congé maternité si des augmentations sont intervenues pendant la durée de ce congé ;
  • 5/10 pour l’indicateur sur le nombre de femmes ou le nombre d’hommes parmi les salariés ayant perçu les 10 plus hautes rémunérations.